Qui sommes-nous ?

Présentation de la troupe

Les Survoltés née de l’envie de trois comédiens de faire vivre l’improvisation au alentour de Valence. Chacun dans leur coin jouant sur Lyon, Grenoble ou Montpellier de leur rencontre sonne comme l’évidence d’une troupe local. Leur caractère complémentaire et leur même envie de sérieux dans le travail et de décalé et d’originalité dans le jeu font de ce trio des compères de scène irrésistibles depuis 2012.

Leeland

  • Originaire de Rhône Alpes, le mistral donne à Leeland un caractère imaginatif et fantasque.
  • Toujours en quête d'histoires à raconter, à créer ou à jouer, elle écume les cours de théâtre de la région et fini par s'intéresser à l'univers de l'improvisation. Une grande page blanche lui permettant de caracoler de personnages en personnages et d'univers en univers, c'est tailler pour elle !
  • Elle intègre en 2000 la Ligue d'Improvisation Grenobloise où elle fait ses armes auprès de Mélinda Nouette. En parallèle, elle entame une tournée de 5 ans avec un spectacle de rue délirant : Les "MaRjorettes de Billy sur Yvette".
  • 10 ans plus tard, elle co-crée une compagnie sur Valence afin de vivre sa passion au plus près de chez elle.

David

  • Né dans la haute vallée de L’Aude, terre sauvage encore préservée, David Jimenez a gardé de son enfance un gout de l’observation et la capacité de dompter son imaginaire pour colorer le réel.
  • De passage sur Montpellier pendant 10 ans, il suivra les cours de Jacques Bioules, intégrera l’ « Oeil du Thon », le B.A.O. et la Compagnie du Capitaine, se perfectionnant ainsi dans les techniques de comédien et d’improvisateur.
  • Sur Paris, il croisera le rire sur la scène du carré Blanc,  au coté de  Denis Maréchal, Jean-Luc Lemoine, Benoit Labannierre et Jean Dujardin ( les Nous ç Nous).
  • Désormais installé à proximité de Valence-TGV, il poursuit son travail de comédien en s’investissant dans plusieurs projets autour de l’improvisation (Cie Les Survoltés-cour de technique d'improvisation) et du cinéma ( "Banyuls 1942- primée au festival de Cannes- "Je grandirai demain- long métrage 2018.)

Jany

  • Petite elle voulait être pirate, mais ce n'était pas un métier très populaire à l'époque , ce fut donc vers la danse qu'elle se tournait , classique, jazz, contemporain...Tout en passant un bac littéraire.
  • Après une école professionnelle à Nice , le "London Calling" fut plus fort qu'elle... 
    Traductrice , vendeuse, serveuse. Tout en continuant à se former en danse. Là, découverte des festivals et cultures alternatives, elle se lance dans le théâtre de rue, qui a le grand avantage de mélanger, théâtre , danse chant, cirque...
  • plus tard, tout en faisant un crochet par l'Afrique et l’Inde. Elle se pose à Paris où elle devient modèle et performeuse.
  • Rhaaa, mais le sud le soleil ! retour à valence ! Au hasard des rencontres elle découvre le théâtre d'impro, et s'y lance tête baissée. Elle l'apprend autant qu'elle l'enseigne.